Eugénie de loin, mais Eugénie quand même !

28/08/2018

J'ai cousu plusieurs versions de la si jolie Eugénie d'Atelier Scämmit. Vous remarquerez que je parle déjà d'elle comme si c'était une très vieille amie... Elle est d'ailleurs devenue la copine de nombreux autres couturières de la blogosphère.

Et, il faut bien le dire, on en a vu de très nombreuses versions sur les différents réseaux sociaux.

Les beaux jours m'ont donné envie d'en faire une version sans manche, à l'image de nombreux tops que l'on pouvait voir dans les vitrines des boutiques cet été.

Regardez un peu ce que donne cette cousette...

Et puis, après, je vous explique les modifications qui ont été faites sur le patron d'origine (parce que oui, il y en a beaucoup !).

Je ferai probablement un petit article sur l'Eugénie de base d'ici quelques temps... 

Cette version est cousue dans un coton souple trouvé chez Toto et dont le tombé est absolument superbe. Il présente de très jolies petites rayures grises et blanches. Ce tissu est un chaine et trame, sans aucune élasticité, donc. En revanche, sa lourdeur correspond parfaitement au patron et évite un effet montgolfière qu'offrent souvent (et malheureusement) les cotonnades.  !



Pour mieux que vous puissiez voir les modifications, je vous propose une photo d'Eugénie dans sa version non modifiée... Et ensuite, je vous explique tout !


Cette blouse est ma première Eugénie, elle avait été cousue au printemps dans un seersucker bleu, avec du lurex de chez

"Les Coupons Saint Pierre".

Vous pouvez la retrouver sur Facebook, ici.


Pour construire ma version estivale d'Eugénie, j'ai donc repris le même patron et puis j'ai modifié la structure du buste assez profondément :

- il est entièrement doublé : chaque pièce est donc coupée deux fois, et les marges de couture sont réduites (passant de 1.5 à 1cm) puisque les coutures anglaises ne sont pas nécessaires sur un haut entièrement doublé

- le buste a été ajusté largement pour qu'il soit plus cintré étant donné que ma taille est haute et très marquée. Pour que tout me corresponde bien, j'ai fortement ajusté le bas de chaque pièce de buste (chacune de vous pourrait faire les modifications qu'elle souhaite et qui lui correspondraient). Sur les deux photos suivantes, vous pouvez ainsi voir la différence entre les deux versions.

Sans ajustement

Avec ajustement

- le volant bas est légèrement rallongé (4cm) et sacrément diminué en largeur (4cm sur chaque demi-pièce : 16 au total !) par rapport à la version d'origine, cette modification avait déjà été effectuée sur ma première version.

- aux oubliettes les manches !!! J'ai patronné deux petits volants, très simples : ourlés sur l'extérieur puis incérés sur les épaules, au moyen de fronces, entre les deux bustes (intérieur et extérieur)

- un joli galon de dentelle (chiné chez Toto) est incéré également entre les deux bustes sur tout le long de l'encolure

Bon, à par ça : le reste est facile... Des fronces, des ourlets en simple rentré et emballé, c'est pesé !

J'aime beaucoup porter ce top qui a fait ses preuves plus d'une fois cet été.... Et dont j'ai vu de nombreux faux-jumeaux et fausse-jumelles vendues en boutique...

Encore quelques photos pour vous montrer tout cela, et puis je vous laisse.


Comme d'habitude, je vous embrasse très très fort...

A très vite !

Laissez-moi un petit message... Je vous aime !